Evénement : le dernier Noratlas volant au monde sera à Carcassonne !

Classé Monument Historique, le dernier Noratlas volant au monde sera à Carcassonne !


Le Noratlas N°105 dont la carrière militaire prit fin en 1986 sera à l’aéroport de Carcassonne. Son arrivée est prévue le lundi 19 octobre après-midi. Le mardi 20 et mercredi 21 octobre, 4 rotations sont programmées le matin et 2 l’après-midi pour le largage des parachutistes du 3ème RPIMA.

Un avion mythique

Les Noratlas, affectueusement surnommés la « Grise », fer de lance du transport aérien de l’Armée de l’Air ont sillonné le monde et parachuté sous toutes les latitudes ; de l’Algérie au Groenland en passant par Suez, de l’Afrique aux Antilles, de Madagascar et la Réunion à la Polynésie française (Mururoa, Fangataufa, Hao, Mangareva…). 

Depuis maintenant 25 ans, cet avion unique au monde anime chaque année les meetings aériens, que ce soit en France ou en Europe, et notamment en Allemagne qui a construit et utilisé des « Nora » dans les années 60 et 70. 

« Le parachutage, pour lequel le N2501 a été créé, fait partie de nos activités régulières au profit de clubs sportifs, d'associations de commémoratives mais également des forces armées, qui font régulièrement appel au « 105 » pour les manifestations de commémorations historiques ou cérémonies officielles. Le 105 permet ainsi de présenter au public le magnifique spectacle (généralement confidentiel) de parachutistes sautant en « SOA » (Sauts à Ouverture Automatique) » précise l’association.

 

L’Association le Noratlas de Provence

Grâce à une organisation véritablement professionnelle, sous contrôle des autorités aéronautiques, l’Association « Le Noratlas de Provence » est fière de présenter au public la silhouette caractéristique du Noratlas n° 105 (et la mélodie de ses moteurs Bristol) qui participe sans défaillance à une vingtaine de manifestations par an."

L'Equipe est composée de spécialistes, de passionnés issus de tous horizons des sociétés civile et militaire, tous bénévoles. Cette équipe a réalisé depuis le début de la restauration de l'appareil, plus de 30.000 heures de travail. Le but de l'Association : "La conservation du patrimoine aéronautique national à travers la restauration et la présentation au public d'avions anciens et en particulier du NORD 2501 n° 105.

Le statut administratif de l’avion ne permet pas d'embarquer des passagers autres que les membres d'équipage nécessaires à la conduite et à la mise en œuvre de l'avion. Il faudra donc admirer cet avion hors du commun depuis les abords de l’aéroport.

 

Suivez cet événement sur la page Facebook de l'association et sur les comptes de l'aéroport : Facebook & Instagram